ETUDE DU MOBILIER RENAISSANCE AU MUSEE DU LOUVRE: APPORT DE LA DATATION PAR LE C14

Pascale RICHARDIN – Ingénieur de recherche au C2RMF

Agnès BOS – Conservateur au département des Objets d’art du musée du Louvre

Nathalie GANDOLFO – Assistant Ingénieur au CRRMF

Catherine LAVIER – Ingénieur de Recherche CNRS

Dans la perspective de la publication du catalogue raisonné du mobilier de la fin du Moyen Age et de la Renaissance du musée du Louvre, un partenariat avec le C2RMF a été noué afin d’entreprendre une série d’examens et d’analyses sur une sélection de meubles dans la perspective de mieux connaître leur structure mais aussi d’établir les éventuels remaniements ou faux.

Une partie importante de la collection est constituée de meubles en noyer, bois pour lequel la dendrochronologie est inopérante. Pour cette raison, des micro-prélèvements ont été réalisés sur une dizaine d’œuvres à l’occasion d’une campagne réalisée en 2011 et une seconde campagne est en cours. Les premiers résultats permettent d’apporter des éléments convaincants sur les pièces analysées. Quelques cas précis dont la problématique était particulièrement intéressante ou complexe seront présentés.

Meuble Renaissance, Musée du Louvre.

Meuble Renaissance, Musée du Louvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s