Investigations des oeuvres en 3D – Application au  bureau mécanique de Giovani Socci

Frédéric LEBLANC, restaurateur mobilier, Centre de recherche et de restauration des musées de France

 

Résumé

Ébéniste/menuisier demande des connaissances techniques pour la compréhension des plans avec leurs différentes coupes(rouge, bleue, jaune), le restaurateur lui aussi a parfois recourt au plan pour refaire des pièces manquantes. Grâce à certains logiciels actuellement sur le marché, il est possible de les dessiner et de les observer sous tous les angles. Le bureau de voyage de Napoléon 1er, fait parti des écritoires convertibles, qui refermé ressemble à une commode de forme ovale. Sur l’avant est dissimulée une chaise que l’on peut sortir. Le dessus se divise et s’ouvre latéralement, faisant découvrir un gradin abritant plumes et papiers. Il sera un parfait exemple pour ma communication. Au cours de sa restauration au C2RMF, un orifice rebouché a été découvert sur la tirette interne, ce qui a attiré encore plus notre curiosité. Afin de comprendre le fonctionnement, des plans traditionnels ont été effectués mais devant la complexité des différents niveaux et des mouvements il a été décidé de faire un plan en 3Dimensions. Celui-ci nous a permis ensuite de faire des simulations et des mises en mouvements des mécanismes sans avoir à intervenir sur l’oeuvre, rarement actionnée du fait de sa fragilité et de l’usure engendrée par les mouvements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s