Restauration, reconstitution, copie… les limites des interventions en conservation-restauration

5e journée d’étude du groupement bois de la SFIIC

le 3 octobre 2014

Au Conservatoire National des Arts et métiers,
292 Rue Saint-Martin, 75003 Paris
Entrée 30€ (gratuit pour les adhérents)

Bulletin d’inscription ici

Introduction au thème de la journée:

La question des limites en conservation-restauration est fondamentale dans le sens où elle met en jeu l’authenticité de l’oeuvre. En effet, la question est de savoir jusqu’où il est possible de toucher l’oeuvre sans atteindre son intégrité. Où s’arrête la restauration, où commence la reconstruction/reconstitution ? L’intervention est souvent un savant dosage des notions de réversibilité, d’innocuité, d’esthétisme et de valorisation. La création d’une déontologie en conservation-restauration a permis d’améliorer le respect de l’authenticité des oeuvres dans le sens de la conservation des matériaux. Cependant, dans certains cas, la préservation de cette authenticité peut générer une perte d’esthétisme ou de lisibilité de l’oeuvre, entraînant une certaine frustration, notamment pour le public. Une manière de contourner cette difficulté est de faire appel au moulage ou à la copie, totale ou partielle, de l’oeuvre. Dans ce domaine, les différentes méthodes numériques (scan 3D, impression 3D, etc.) semblent très prometteuses.
Lors de cette journée nous nous intéresserons à des cas caractéristiques où il a été nécessaire de reconsidérer le projet de conservation-restauration, par exemple en ayant recours à des copies totales ou partielles. L’attention se portera aussi sur les méthodes innovantes de reproduction (produits de moulage, méthodes numériques…). Les propositions devront se concentrer sur les points suivants :

– quels sont les éléments d’ordres pratiques ou théoriques qui ont conduit à la prise de décision ;
– quelles sont les solutions techniques originales qui ont été mises en oeuvre ;
– comment le résultat final a permis de valoriser l’objet initial ?


Programme provisoire

AUTEUR Titre de la communication
9h30-10h Accueil des participants
10h- 10h30

Cyrille AUGIER, restaurateur d’oeuvres en bois sculpté, doré, polychrome

Tentative de médiation entre restauration éthique et nécessité liturgique – Problématique de la réintégration dans un cas pratique

10h30-11h

Céline GIRAULT, restauratrice mobilier

Reconstitution esthétique ou mécanique. Présentation de cas

11h-11h30

Matthieu-Pierre VION, facteur de piano

Sandie LE CONTE, ingénieur à la Cité de la Musique

Conservation de la fonctionnalité de l’instrument de musique: restauration ou fac-similé

11h30-12h

Remi CATILLON, restaurateur
au Conservatoire national des arts et métiers

Marc VOISOT, conservateur-restaurateur en horlogerie et bronzes dorés

Horlogerie et objets techniques : de la restauration fonctionnelle à la modélisation numérique

12h-12h15 Informations sur la SFIIC & évolution du groupe bois
12h15-14h Repas libre
14h-15h30 Visite guidée du Musée des arts et métier
15h30-16h Thierry BOISGARD, technicien
au musée d’histoire naturelle de
Nantes

Le moulage: outil de préservation de collections d’histoire naturelle et exemples d’application

16h-16h30 Xavier BONNET, tapissier

Réfection, reconstitution, restauration et conservation de garniture de meubles

16h30-17h Clothilde BOUST, ingénieur responsable du pôle image scientifique au CRRMF

Reconstitution du décor des pieds d’un meuble Boulle : de la 3D au métal

17h-17h30 Débat général & Conclusion

Bulletin d’inscription ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s